• Extrême

    Voilà aussi un adjectif qui pourrait me décrire, l'extrême... je suis "trop" ou "too much" si vous préférez. Dans tout ce que je fais, dans tout ce que je suis, je suis "trop".


    Trop ronde et trop cambrée à mon goût mais bon je vais me mettre au sport et au régime et j'espère bien que ça va s'arranger et que je vais enfin appécier qqch chez moi!!!


    Trop jalouse ... pire qu'un tigre. Je crois que je pourrais aller très loin par jalousie et devenir très violente ainsi que très sournoise.


    Trop naïve et paradoxalement trop méfiante parfois. Trop naïve parce que je succomberais vite à un beau parleur, parce que je crois encore parfois que mon papa va se soigner et s'en sortir, parce que je crois que je vais pouvoir sauver la face du monde, ... (d'où aussi trop idéaliste). Trop méfiante et ce avec les gens qui m'aiment le plus souvent : je doute de la sincérité des gens qui m'entourent, de leur amour pour moi, de leurs sentiments, ... (même mes amis très proches, je me demande parfois si je repésente autant de choses pour eux que pour moi)


    Trop soucieuse. Je pense trop et à tout, dès lors, j'essaie de tout gérer, de tout controler et de tout aranger puis j'explose, je sature parce que je ne sors pas des dédales de mon âme.


    Trop critique et trop dure envers moi-même (selon les dires des autres). Je me sous-estimerais beaucoup trop apparemment. Ce qu'il peut y avoir de bien chez moi, je ne le vois pas. Même quand un mec me drague, je ne vois rien ou alors il faut vraiment que ce soit gros comme une maison.


    Trop passionné et passionelle. Quand j'aime, c'est exclusif. Je me donne à 100%. Je ne recule que devant très peu de choses pour l'être aimé. Je crois que par amour,  je serais capable de faire des trucs déments et démesurés...


    Trop exigeante, envers les autres et moi-même. Je sais qu'il ne doit pas être facile de vivre avec moi ou d'être mon compagnon, car si je suis exclusive, je veux que ça aille dans le même sens pour moi: il faut dès lors m'aimer très fort, me le dire, me le montrer sans cesse et surtout éviter de me blesser.


    Trop fragile, trop sensible, trop vite blessée et pourtant d'une résistance impressionante parfois (waouw, on progresse je viens de me faire un compliment). Quand je parle de résistance, c'est une résistance physique essentiellement (face à la maladie, au peu d'heures de sommeil, au stress omniprésent chez moi, aux coups durs ... à force, on se construit une carapace mais ce n'est pas pour cela qu'on ne souffre pas quand même) 


    Trop rancunière ... je peux rester fachée des heures, des jours voire des années entières avec qqu'un qui m'a blessé, par principe ou pour mes idéaux (il y a peut être une once de fierté là dessous même si sincèrement, j'espère et je crois ne pas l'être)


  • Commentaires

    1
    xxx
    Mardi 22 Février 2005 à 10:27
    Trop????
    J'ai pas vraiment l'impression que tu es extrême à ce point là... En tout cas t'es 1 copine trop cool et la petite photo ci-dessus elle est carrément trop belle! Si tu veux je peux ajouter d'autres "trop" à ta liste... trop perfectionniste,trop stressée, allez j'arrête! c'était juste pour te taquiner un peu...lol
    2
    COUROUBLE
    Mercredi 23 Novembre 2005 à 23:17
    encore moi
    tu sais se n'est pas des defauts chacun est unique et apporte toujours quelque chose l important est de vivre pour toi julie
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :